De bonnes sources

Le retour inattendu d’un grand magistrat

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5368 Le 10/10/2018 | Partager

Après un départ à la retraite bien mérité, l’ancien procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca revient à ses premières amours. En effet, Hassan Mattar vient de rejoindre la présidence du ministère public. Ce haut magistrat y chapeaute le département des plaintes. Cette division est le fer de lance de la lutte contre la corruption notamment. Hassan Mattar s’est distingué dans l’un des dossiers phares de la spoliation foncière, l’affaire Brissot. Malgré son parcours professionnel,  aucun hommage ne lui a été rendu par ses pairs! Le retour inattendu du procureur général a le goût d’une revanche contre l’oubli.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc