Société

Henri Michel, découvreur de talents

Par L'Economiste | Edition N°:5259 Le 25/04/2018 | Partager
henri_michel_059.jpg
 

C’est  probablement l’un des sélectionneurs nationaux qui ont le plus marqué le paysage footbalistique du Maroc. Henri Michel, qui s’est éteint hier à l’âge de 70 ans, a écrit une partie des pages d’or des lions de l’Atlas. Son nom est associé à celui de joueurs talentueux qu’il aura détectés ou mis en avant: Naybet, Youssef Hadji, Chipo, Hadda...

Sur cette photo avec le légendaire Salah Eddine Bassir, il supervise les préparatifs de l’équipe nationale pour la Coupe du monde 1998. Un rendez-vous où le Maroc va briller, ratant de justesse le deuxième tour à l’issue d’un match nul controversé entre la Norvège et le Brésil (soupçonné de ne pas avoir joué à son vrai niveau).

Quelques semaines avant le démarrage de la compétition mondiale, les lions de l’Atlas participaient au tournoi Hassan II où ils ont tenu en échec le futur vainqueur de la Coupe du monde 1998, la France d’un certain... Zineddine Zidane.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc