×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Industrie: La production au ralenti

Par Safall FALL | Edition N°:4882 Le 24/10/2016 | Partager
Le taux d’utilisation global des capacités stagne à 68%
Le «textile-habillement» et «la mécanique-métallurgie» soutiennent l’activité

La rentrée se fait à petits pas chez les industriels. Les dernières actualisations sur le pouls de l’activité, issues de l’enquête mensuelle de conjoncture menée par Bank Al-Maghrib, confirment cette tendance. Il en ressort en effet une production industrielle globalement en stagnation, avec un taux d’utilisation des capacités (TUC) estimé à 68%. Dans le détail, la dynamique a connu une baisse dans la branche «chimie et parachimie», expliquée principalement par une contraction dans la sous-branche «industrie chimique». Les opérateurs du secteur rapportent un TUC de 49%, bien en-deçà de la moyenne industrielle mensuelle. Ce chiffre serait de 70% dans l’industrie «agroalimentaire», traduisant une dynamique de production en stagnation par rapport au mois précédent. Les activités «textile, habillement et cuir» et «mécanique et métallurgie» amortissent, toutefois, cette baisse de régime. BAM rapporte une amélioration des TUC auprès des opérateurs de ces deux branches de l’activité industrielle. Dans le textile-habillement, en particulier, cet indicateur est passé de 61% à 64% d’un mois à l’autre. Cette amélioration de la production s’est accompagnée d’une embellie sur les ventes. Des performances commerciales sont essentiellement portées par la filière de «l’habillement et des fourrures» et de l’«industrie du cuir et de la chaussure». Elles seraient par contre en baisse, selon les résultats de l’enquête, dans la sous-branche «textile». Le secteur «mécanique et métallurgie» est, quant à lui, toujours propulsé par la filière automobile et le «travail des métaux». La baisse observée dans la branche «métallurgie» ne semble pas empêcher le secteur d’afficher un TUC de 64%.  Mais si la dynamique reste biaisée, le business se porte bien. Les résultats de l’enquête de BAM rapportent une amélioration globale des ventes du secteur industriel. La croissance serait au rendez-vous dans toutes les branches de l’activité. Seules les industries de l’«agroalimentaire», dont les performances de vente ont plutôt stagné, feraient l’exception. Mais les perspectives restent positives. Pour les trois prochains mois, les industriels s’attendent globalement à une hausse de la production et des ventes et ce, pour l’ensemble des branches d’activité. Toutefois, près du tiers des chefs d’entreprises indiquent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de l’activité.

Carnets de commandes dans le rouge

Selon les résultats de l’enquête de BAM auprès des industriels, le niveau des carnets de commandes serait inférieur à la normale dans la majorité des secteurs d’activité. C’est ce que rapportent les opérateurs dans le «textile et cuir», dans la «chimie et parachimie», ainsi que dans la branche «mécanique et métallurgie». L’industrie «agroalimentaire» marque l’exception en s’affichant dans la normalité. Les commandes auraient pourtant accusé une baisse dans ce dernier secteur, ainsi que dans la «chimie et parachimie». Elles seraient plutôt en hausse dans la branche «textile et cuir» et dans la «mécanique et métallurgie». Là, c’est l’industrie automobile et celle des métaux qui auraient connu la croissance, contrairement à la branche «métallurgie» où elles ont stagné.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc