L'Edito

Tournant?

Par Nadia SALAH| Edition N°:5207 Le 12/02/2018 | Partager
nadia_salah.jpg

Belle différence entre El Othmani et son prédécesseur, Benkirane: quand l’actuel Chef de gouvernement se déplace, il le fait pour remplir sa mission, pas pour se tailler des succès personnels à l’applaudimètre des blagues. Cette forme de populisme est-elle en train de s’épuiser? Est-ce vraiment un hasard si Benkirane s’est employé la semaine dernière à déstabiliser la coalition avec le RNI?

Quoi qu’il en soit, le gouvernement a évité les promesses d’investissements publics gigantesques, qu’on ne fait jamais, parce qu’ils sont gigantesques. On ne s’en aperçoit que lorsque les habitants se révoltent, puisqu’on verrouille l’information, qu’on menace de prison ceux qui disent ce qui se passe, dans le cirque de la communication officielle.

Avec Jerada, il faut noter et louer un début de commencement de virage stratégique. Il ne s’agit pas de l’information, mais de la construction des programmes. Le Chef de gouvernement  n’a plus tout à fait la même méthode que l’été dernier. Il est devenu plus réaliste. Il devra au passage en remercier son allié RNIste, Akhannouch, qui a démarré une grande quantité de petits projets «hyper-locaux», comme on dit aujourd’hui, relevant directement de la partie «solidaire» du Plan Maroc vert.

A l’actif du tournant, il y a un début de retour au droit. On le sait, les directives centrales envoyées aux fonctionnaires locaux sont: «pas de vague, pas d’histoire». Mais quand l’Etat recule, quand il renonce à ses obligations de protection, les repères disparaissent.

Combien sont-elles aujourd’hui  ces pertes de repères légaux, sociaux, humains… au nom du «pas d’histoire»? Les entreprises privées connaissent ce genre de danger et le remède: pour lutter contre les défauts et le gaspillage, rien ne vaut une bonne démarche-qualité.

Dans le modèle-Maroc à reconstruire, il faut inclure une forme de démarche qualité, de redevabilité au public.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc