Edition N° 5390 | Le 12/11/2018
Le PJD ne perd pas le nord. Après le boycott de la présentation du budget sectoriel du ministère de la Jeunesse et sports mercredi dernier, ses députés ont décidé de venir en force le lendemain à la Commission des secteurs sociaux pour peser sur les discussions. L’objectif a été de prendre leur revanche sur Rachid Talbi Alami qui avait critiqué le PJD et «ses visées cachées» dans une réunion...
Edition N° 5390 | Le 12/11/2018
Le ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale est méthodique. Après avoir réalisé un inventaire des métiers en voie d’extinction, il a enclenché une opération de sauvetage in extrémis pour les maintenir en vie. Sur les 40 métiers menacés, 6 sont exercés dans les provinces du Sud.  Il s’agit du tataoui, du pisé, de la vannerie, du tissage des tentes, de la sculpture sur bois (jdari) et de...
Edition N° 5390 | Le 12/11/2018
Les travaux de la Commission des finances, consacrés au vote des amendements proposés par les différents groupes parlementaires, ont démarré hier dimanche. C’est  une première de programmer une séance de la Commission un tel jour férié. Par le passé, il arrivait aux députés de déborder sur la samedi. En fait, cette programmation renseigne sur le dégré d’urgence du gouvernement à faire adopter le...
Edition N° 5389 | Le 09/11/2018
Sept dossiers transférés à la justice, procédure de révocation de trois présidents de collectivités territoriales, transfert des rapports d’inspection aux Cours des comptes régionales,… Le ministère de l’Intérieur surveille de près les dérapages des collectivités territoriales. C’est du moins ce qui est ressorti du bilan dressé par  le département de Abdelouafi Laftit lors de la présentation de...
Edition N° 5388 | Le 08/11/2018
Après les efforts des pouvoirs publics pour doter les provinces du Sud en infrastructures de base et du modèle de développement, doté de 71 milliards de DH, un autre stade est franchi. En effet, le ministère du Tourisme, conscient de l’essor des sports nautiques à Dakhla, a conçu un programme pour le développement du tourisme dans les provinces du Sud. ■ La région Dakhla-Oued Eddhab: Elle offre...
Edition N° 5386 | Le 05/11/2018
Pour le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Yanja El Khattat, «notre programme de développement régional 2016-2021 prévoit une série de projets touristiques autour de la mer, du désert et de l’écologie, impliquant une forte dynamique de développement et de création de nouveaux modèles d’hébergement touristique (Ph. DR) - L’Economiste: L’Etat vous associe de plus en plus dans les...
Edition N° 5386 | Le 05/11/2018
«Les provinces du Sud bénéficient d’un certain nombre d’avantages fiscaux qui viennent compenser leur coût de connectivité logistique. Les assises de la fiscalité, prévues en 2019, permettront de traiter les doléances des opérateurs», souligne le président de la CGEM (Ph. F. Al Nasser) - L’Economiste: Les pouvoirs publics ont lancé un programme de développement des provinces du Sud qui a...
Edition N° 5386 | Le 05/11/2018
Dans la répartition des 80 milliards de DH, c’est la région de Laâyoune Sakia Al Hamra qui se taille la part du lion avec 42,8 milliards de DH pour financer 255 projets. Dakhla Oued Eddahab en a près de la moitié, suivie de loin par la région Guelmim Oued Noun. Mais le plus gros du budget du programme est dédié à la réalisation d’une dizaine de projets phares Coup d’accélérateur du programme...
Edition N° 5386 | Le 05/11/2018
Dans le dossier du Sahara marocain, la position de l’Union africaine est claire. Cette instance a opté pour le soutien des efforts du processus onusien en le considérant comme le seul cadre chargé de superviser le règlement de cette question (Ph. UA) Dans le dossier du Sahara marocain, les digues commencent à bouger. Le premier Forum d’affaires Maroc-France s’est tenu à Laâyoune, du 2 au 4...
Edition N° 5386 | Le 05/11/2018
Tout au long des débats de la Commission des finances, qui avaient démarré la semaine dernière, Mohamed Benchaâboun est resté placide. Jeudi soir, il était également de marbre en dépit des attaques des députés du PJD qui le ciblaient lorsque l’un d’entre eux a parlé de «repeindre des cadres aux couleurs du RNI». Il est vrai qu’avant d’être nommé ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc