L’accalmie persiste

Les transactions sur la Place casablancaise restent anémiques. Elles peinent à s’approcher de la barre de 100 millions de DH depuis début novembre. Après sept séances, le volume moyen quotidien est en dessous de 50 millions de DH. Seulement 27 millions de DH ont été échangés lundi. Dans ce marasme, Attijariwafa bank a mobilisé 11,6 millions de DH. Le titre de la première capitalisation bancaire a cédé 1,51% à 435 DH. En revanche, Addoha a récupéré 2,41% à 13,62 DH sur un volume de 7 millions de DH. Maroc Telecom a lâché 0,36% à 139,50 DH sur un volume de 3,4 millions de DH. Du côté des indices, le Masi a creusé ses pertes annuelles après une contre-performance de 0,78% à 10.989,98 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a de son côté cédé 0,82% à 8.931,31 points. Les indices Ftse ne font guère mieux. Les secteurs Télécommunications, Banques, Assurances, Bâtiment et Matériaux de construction, Electricité ont pesé sur la direction du marché. Les performances annuelles se sont dégradées à -11,29% pour le Masi et -11,57% pour le Madex. La capitalisation boursière s’est fixée à 561 milliards de DH. Au palmarès, LafargeHolcim Maroc a enregistré la plus forte baisse de la séance après un repli de 4,32% à 1.550 DH. Afma a reculé de 4,25% à 1.037 DH. Taqa Morocco s’est délesté de 3,84% à 851 DH. A l’inverse, Stroc Industrie a progressé de 9,96% à 26,95 DH. CTM a amélioré son cours de 9,87% à 933,90 DH. Minière Touissit s’est appréciée de 7,47% à 1.540 DH. F.Fa
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc