Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5384 Le 01/11/2018 | Partager

■ Le Prix Nobel Oscar Arias surveille les épreuves du bac
L'ancien président du Costa Rica et Prix Nobel de la Paix Oscar Arias, 78 ans, a surveillé mardi des épreuves du bac à San José pour pallier l'absence d'enseignants, en grève depuis plus de 50 jours, a-t-on appris auprès du ministère de l'Education. Pour ce premier jour d'examen, 2.600 volontaires --dont l'ex-président, une championne de Marathon et un rockeur célébre dans le pays centro-américain-- ont accepté de surveiller les épreuves du baccalauréat.
Oscar Arias, Prix Nobel de la Paix 1987 pour son rôle dans un plan de paix entre le Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua, et président du Costa Rica de 1986 à 1990 et de 2006 à 2010, a surveillé une salle d'examen au lycée Luis Dobles Segreda dans le quartier de La Sabana (ouest de San José), à seulement 1,5 km de sa maison. L'ancien président a déjeuné à la cantine du lycée avec des élèves, avec qui il a évoqué son passé d'enseignant à l'université, ont rapporté des médias locaux. Environ 49.000 candidats se présentent cette année aux épreuves du bac qui ont commencé mardi avec l'espagnol et se poursuivront mercredi avec les mathématiques. Elles se termineront le 6 novembre. La marathonienne Gabriela Traña, qui a participé aux JO de Londres en 2012, a quant à elle surveillé des candidats dans sa cité natale d'Alajuela, à 20 kms à l'ouest de San José.

■ Une visite au musée prescrite comme traitement médical

cari_insolite_084.jpg

Une visite au musée comme complément aux traitements conventionnels d'une maladie? C'est ce que des médecins pourront prescrire dès jeudi prochain au Canada dans le cadre d'un projet-pilote, sans précédent dans le monde selon ses instigateurs. Fruit d'un partenariat entre l'association Médecins francophones du Canada (MFdC) et le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), le projet permettra à des patients souffrant de divers problèmes de santé physique et mentale, ainsi qu'à leurs proches, de profiter des bienfaits de l'art sur la santé dans le cadre de visites gratuites. Dans une première phase du projet, les médecins participants pourront prescrire jusqu'à 50 ordonnances pour une visite des collections et expositions du MBAM lors de leurs consultations, chacune valable pour un maximum de deux adultes et deux mineurs. "Une centaine de médecins" se sont jusqu'ici inscrits pour prendre part au projet d'une durée d'un an, a dit jeudi à l'AFP Nicole Parent, directrice générale de MFdC.o

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc