Régions

Saïdia: Meliá conforte son offre hôtelière

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5375 Le 19/10/2018 | Partager
Un troisième hôtel pour juin prochain
Un taux d’occupation de 75% pour l’actuelle saison
Inauguration du 2e golf le 31 octobre
saidia-melia-hotel-075.jpg

Le Meliá Saïdia Beach (All Inclusive Resort) compte exploiter son succès cet été pour allonger sa saisonnalité et proposer de nouveaux packages (Ph A.K)

Les indicateurs sont au vert pour le groupe hôtelier Meliá Hotels International à Saïdia. Sa clientèle est de plus en plus nombreuse et variée avec un taux moyen d’occupation de 75%. Un bon score pour l’actuelle saison estivale qui a enregistré des pics de 100% en juillet et août. Cette tendance haussière sera confortée, dès juin prochain, par l’inauguration d’un 3e hôtel: le Meliá Saïdia Résidences.

Une structure hôtelière de 768 lits qui a nécessité 270 millions de DH débloqués par la Société de développement de Saïdia SDS (une filiale de la CDG). Au total, le groupe assurera 2.000 lits via ses trois structures hôtelières: Meliá Saïdia Beach, Meliá Saïdia Garden et Meliá Saïdia Résidences.

En parallèle, le Meliá-Saïdia est présent sur tous les fronts pour booster sa croissance en proposant des offres attrayantes et adaptées. C’est ce qu’il vient de faire lors de sa participation aux différents salons touristiques européens et en lançant des campagnes ciblant le marché local qui représente 60% de sa clientèle.

«Notre nouvelle approche consiste en la mise en place d’une stratégie promotionnelle avec lancement de packages variés pour la basse saison», explique Nicola Terlizzi, directeur général de Meliá-Maroc. L’offre est passée de 4 mois en 2016 à six mois en 2017 puis à 10 mois au cours de cette année. De fait, l’établissement ne fermera qu’en décembre et janvier.

Meliá Hotels International compte exploiter sa renommée internationale pour marqueter Saïdia et intéresser une nouvelle clientèle: dans le pipe, les pays scandinaves, l’Italie, l’Europe du Nord, de l’Est et les pays anglophones. Un intérêt particulier sera également réservé aux touristes français qui ont peu d’engouement pour Saïdia. C’est ce qui sera fait, en collaboration avec l’OMT, lors du World Travel Market (Salon international du tourisme) à Londres, les 5 et 7 novembre prochains.

Le but est d’intéresser de nouveaux tour-opérateurs, agences de voyages, compagnies aériennes, presse spécialisée pour vanter l’originalité de la côte méditerranéenne du Maroc Oriental. Un travail qui n’est pas facile car les premiers couacs de la station de Saïdia ont affecté son image de marque.

Toutefois la persévérance des professionnels locaux et l’amélioration de la taille critique d’accueil qui dépassera les 8.500 lits en 2019 (dont 6.000 places hôtelières) est un argument d’autorité. «Avec l’offre actuelle, nous sommes en mesure d’exposer un argumentaire détaillé et convaincant pour persuader les plus récalcitrants et démontrer qu’on a rien à envier aux meilleures destinations balnéaires», ajoute Nicola Terlizzi.

Aussi, des contacts sont en cours avec des agences de voyages pour promouvoir le golf et ramener les passionnés de ce sport en hiver. Idem pour les passionnés de la chasse et les amateurs des niches hivernales. En amont, la SDS est en phase de diversifier l’infrastructure de base pour créer des centres de vie autour de la station (shopping centers, enseignes de marque à prix compétitifs, lieux de détente et loisirs, compétitions sportives, valorisation de la ville ancienne, etc.).

Deux milliards de DH sont investis pour enjoliver la station et relancer l’activité touristique. «Cet engagement des différents intervenants sur la station assure une visibilité dans la durée et facilite la persuasion des opérateurs internationaux. Il est également indispensable pour encourager de nouveaux investisseurs à lancer des projets complémentaires à l’hôtellerie», précise de son côté Nabil Azerfi, directeur adjoint de Meliá Saïdia.

Les compétitions de golf, un argument pour la région

LE deuxième golf de Saïdia «Tilales» est fin prêt pour recevoir sa première compétition. Il sera inauguré, le 31 octobre, pour la 3e édition du tournoi Interclubs fédéral, piloté par la Fédération royale marocaine de golf. La réalisation de ce parcours golfique de 18 trous a nécessité 108 millions de DH débloqués par la Société de développement de Saïdia.
«Tilales» est un parcours dessiné par Nicolas Joakimides et se joue sur du gazon et du sable qui longent la plage. Les herbes de dunes, les genêts, les bunkers à l’ancienne et le sable apparent lui confèrent un aspect sauvage, sans obstacles d’eau ou de rough. Ses avant-greens sont grands, et facilitent les longues portées de balles à faire. Ce parcours est idéal pour les jeunes talents, femmes et les seniors: facile à jouer et à marcher.
Les golfs de l’Oriental (deux golfs à Saïdia, un à Marchica) font aujourd’hui l’originalité de la région dans le secteur des sports et loisirs. En parfaite symbiose avec la marina de Saïdia, ces golfs trouvent parfaitement place au milieu de grands établissements hôteliers.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc