Entreprises

Maroc Telecom: La data, accélérateur de l’Internet mobile

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5321 Le 24/07/2018 | Partager
Le chiffre d’affaires mobile atteint 6,7 milliards de DH
Hausse de 10% du parc clients
Un parc mobile de 18,9 millions de clients
maroc_telecom_mobile.jpg
Au 30 juin dernier, le parc du groupe Maroc Telecom s’établit à plus de 60 millions de clients, en hausse de 9,7% sur un an. Au niveau de la branche mobile, la croissance du chiffre d’affaires se poursuit grâce au fort engouement pour l’Internet mobile

Maroc Telecom confirme le retour à la croissance de ses activités. Au premier semestre, l’opérateur a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 17,9 milliards de DH, en hausse de 5% par rapport au premier semestre 2017. «Cette tendance positive est à mettre au compte de notre politique d’investissement et nos efforts de différenciation», soutient Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom. Ces résultats viennent à point nommé confirmer la confiance d’IAM pour la réalisation de ses objectifs de l’année. Mieux, ces indicateurs l’amènent à relever ses perspectives 2018, notamment les dépenses d'investissement (CAPEX) d’un maximum de 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.
Au Maroc, le chiffre d’affaires atteint 10,5 milliards de DH au premier semestre. Soit une croissance de 4,8%. Cette performance est tirée à la fois par le mobile (+3,5%) et le fixe (+4,8%). Les deux branches profitent toujours de l’essor de la data. Le chiffre d’affaires mobile est en nette croissance pour le deuxième trimestre consécutif. Il affiche une progression de 3,5% sur l’ensemble du premier semestre pour atteindre 6,7 milliards de DH. 
Dans le détail, le revenu moyen par client (ARPU mixte des segments prépayé et postpayé) généré par les appels entrants et sortants ainsi que les services de données s’établit à 57,5 DH pour les six premiers mois de l’année. «Ce revenu est en amélioration de 0,9% par rapport à la même période de 2017, grâce à la hausse de l’usage data», précise l’opérateur télécom. 
Au premier semestre, le parc Internet mobile de Maroc Telecom comptait 10,08 millions d’abonnés, soit une hausse de 20,5% par rapport à la même période de l’année dernière (8,3 millions de clients). Dans le détail, le parc prépayé est passé de 6,8 millions d’abonnés à 8,5 millions sur cette période (+23,4%). Quant au parc post  payé, il a totalisé 1,5 million d’abonnés contre 1,4 million un an auparavant (+6,9%).
Au 30 juin dernier, le parc mobile de Maroc Telecom a atteint 18,9 millions de clients, en progression de 2,8% sur un an. La performance est ventilée comme suit: +2,7% pour les clients postpayés et +3,9% dans le prépayé. La tendance est la même à l’international. Le parc mobile des filiales s’est bonifié de 13,7% sur un an, pour atteindre 37,8 millions de terminaux. Les filiales les plus performantes sont Sotelma SA, opérateur historique malien (21,19% de croissance avec 8,3 millions de mobiles), Moov Côte d'Ivoire (15,3% de croissance pour 8,1 millions de terminaux), Onatel au Burkina Faso (hausse de 6,6% du parc mobile avec 7,5 millions de terminaux), Moov Bénin (hausse de 13% du parc pour 4,3 millions de mobiles). Le parc de Moov Togo a quant à lui grimpé de 19,6% pour atteindre près de 3,1 millions de terminaux. Moov Niger a réalisé plus de 27,7% de croissance pour 2,2 millions de GSM.
Même constat au niveau du parc fixe. La croissance de 11,4% du chiffre d’affaires «data fixe» fait plus que compenser la baisse de la voix. Entendez par data fixe le regroupement de l’Internet, la TV sur ADSL et les services data fournis aux entreprises.
A fin juin 2018, les filiales réunies du groupe marocain ont réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 8,1 milliards de DH. L’activité est en hausse de 7,4% (+3,7% à taux de change constant). Cette hausse est essentiellement tirée par la croissance des revenus, des nouvelles filiales notamment en Cote d’Ivoire (Moov Côte d'Ivoire), au Bénin (Moov Bénin) et au Togo (Moov Togo), du retour à la croissance des activités au Mali (Sotelma) et de l’accroissement de l’usage data et mobile money.

Faits marquants

Maroc Telecom a acquis, le 17 avril dernier, 10% du capital d’Onatel, sa filiale burkinabée, sur la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM) pour un montant de 469 millions de DH. Cet investissement porte à 61% sa participation au capital de l’entreprise. Autre fait marquant, en juin dernier, la filiale togolaise (Moov Togo) a obtenu une licence mobile 2G/3G/4G valable jusqu’au 31 décembre 2036 pour un montant de 480 millions de DH. Le paiement de la licence se fera en trois tranches annuelles à partir de ce mois de juillet.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc