Régions

Souss Massa: L’investissement touristique a la cote

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5271 Le 14/05/2018 | Partager
Riu Tikida Argane Bay Taghazout, Hyatt Regency… parmi les futures enseignes à Taghazout Bay
Un palais des congrès pour bientôt à Agadir
souss-massa-071.jpg

Ce sont de grandes enseignes de l’hôtellerie qui ont décidé d’investir dans le Sud. Le choix se porte principalement sur Taghazout qui jouit d’une côte fantastique, avec spot de surf et vue imprenable... (Ph. L’Economiste)

Longtemps attendu, le palais des congrès d’Agadir va enfin voir le jour! En effet, ce projet-phare validé durant l’année écoulée, va être réalisé par la Société Centre d’exposition et de développement, filiale du Groupe Al Maghribia Lilistitmar, pour une enveloppe budgétaire dépassant l,47 milliard de DH.

Bonne nouvelle aussi du côté du secteur touristique qui poursuit sa dynamique à un rythme croissant, et occupe la première place en termes d’investissements engagés, c’est ce qui ressort des données statistiques du Centre régional d’investissement (CRI) Souss Massa. Ainsi, l’offre touristique régionale sera renforcée grâce notamment au projet de réalisation d’un complexe hôtelier 5* de 500 chambres.

Il s’agit de l’hôtel «Riu Tikida Argane Bay Taghazout» dont l’enveloppe budgétaire globale est de plus 912 millions de DH. A terme, cette nouvelle structure permettra de créer 357 emplois directs. Un autre hôtel 5* de 205 clés verra le jour sous l’enseigne «Hyatt Regency».

Il est porté par la Société Madaef SA pour un montant global de 520 millions de DH. 300 emplois directs seront créés à terme. Toujours à Taghazout Bay, le projet de réalisation d’une Résidence immobilière de promotion touristique (RIPT), porté par la Société Sud Partners pour un investissement global de 400 millions de DH. Ce projet va générer 100 emplois directs.

La Société «Pickalbatros Morocco for Tourism and Investment» a quant à elle eu l’aval pour la réalisation d’un hôtel 5* d’une capacité de 400 chambres. Un investissement global de 665,5 millions de DH avec plus de 420 emplois directs à la clé.

Sept autres composantes sont au programme au niveau de la station: un hôtel Hilton, un hôtel Marriott, une académie de tennis, une académie de golf, un centre de l’arganier, un beach club et un parc à thèmes pour un investissement global de 964 millions de DH qui permettront la création de 545 emplois directs.

Par ailleurs, et en termes d’animation touristique, l’année 2017 a été également marquée par la validation d’un parc d’attractions au niveau de la zone d’Anza. Il est porté par la société «Agadir Delfin World» pour une enveloppe budgétaire de 7,5 millions de DH et une vingtaine d’emplois directs à terme.

Par ailleurs, le secteur des services s’accapare la deuxième position avec 29% du total des investissements engagés dans le Souss Massa. Et ce, notamment grâce au projet de partenariat public privé (PPP) pour la construction d’une unité de dessalement de l’eau de mer pour subvenir aux besoins en irrigation dans la zone de Chtouka et de l’eau potable du Grand Agadir.

Cette future station, qui va générer 627 emplois, s’étalera sur une superficie de près de 20 ha au niveau de la commune Inchaden, dans la province de Chtouka Aït Baha. Ce projet, dont l’investissement est de 4,4 milliards de DH, permettra de sécuriser l’alimentation en eau d’irrigation de la zone de Chtouka et en eau potable du Grand Agadir.

L’optique est aussi de mintenir l’activité agricole dans la zone notamment les cultures d’exportation à haute valeur ajoutée (serres, irrigation localisée, stations de conditionnement,…) et de sauvegarder l’aquifère et éviter les risques environnementaux majeurs sur toute la zone, y compris l’aire du Parc national de Souss Massa.

La ville aura aussi son Kitea Géant

Le chef-lieu du Souss aura son centre commercial «Kitea Géant». Ce projet validé durant l’année écoulée et porté par la Société «K Foncière» SARL sera situé à proximité du Grand Stade. Il s’étalera sur une superficie globale de 55.000 m2, et nécessitera une enveloppe budgétaire de 140 millions de DH. Au total, la nouvelle structure permettra la création de 350 emplois permanents et 180 provisoires. Le délai de réalisation est de 12 mois, nous indique-t-on au CRI Souss Massa.

                                                                                     

Agadir nouvelle destination de santé?

POUR consolider l’ambition de la ville d’Agadir comme destination de santé et de bien-être, l’année 2017 a été marquée par la validation de plusieurs projets aux alentours du futur CHU d’Agadir. En l’occurrence, un centre de cardiologie présenté par la société «Moroccan Heart Care» pour une enveloppe de 40 millions de DH; une clinique spécialisée en chirurgie reconstructive, grands brûlés et esthétique portée par la Société SA2 sur une superficie de 9.986 m2, avec une capacité de 24 chambres et 6 suites. Avec un montant d’investissement de 38 millions de DH.

Une clinique spécialisée en radiothérapie et chirurgie plastique sous la dénomination de «Clinique des Roses» est aussi prévue. Sa capacité est de 60 lits et le montant d’investissement est de près de 60 millions de DH. Toujours dans le même sillage, une académie de formation dans les métiers de la santé à réaliser sur une superficie de 4.23 m2 portée par la Société «Agadir Health Center», pour un investissement de 41,5 millions de DH et permettant la création de 40 emplois directs.

De notre correspondante permanente, Fatiha NAKHLI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc