Régions

Tout pour sauver le Mouloudia Club d'Oujda

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5205 Le 08/02/2018 | Partager
Un nouveau boss pour restructurer l'équipe
Un déficit de 17 millions de DH à éponger
Assurer des ressources financières pérennes

Après un long passage à vide qui a privé Oujda d’une équipe digne de figurer dans l’élite nationale de football, le Mouloudia vient de tenir son AGE pour renouveler ses instances dirigeantes. Un changement qui permettra de redorer le blason terni de l’équipe et au MCO (Mouloudia Club de Oujda) de préparer le reste de la compétition dans de bonnes conditions.

mohammed_houar_005.jpg

La tâche est rude pour le jeune président du Mouloudia, appelé à lancer l’équipe sur de nouvelles bases (Ph. A.K)

Le nouveau président, Mohammed Houar, s’est engagé à doter l’équipe de structures fiables pour la prémunir contre les accidents de parcours et surtout lui assurer des ressources financières stables. La première mission qu'il s'est assignée: éponger le déficit du club estimé à 17 millions de DH. Pour le moment, les caisses sont vides et c’est au nouveau président de trouver le budget nécessaire pour lancer l’équipe sur de nouvelles bases. Il peut compter sur deux subventions de 9 millions de DH, mais c’est insuffisant.

Avant de prendre officiellement en charge la destinée de l’équipe, Houar a débloqué 2 millions de DH pour payer les primes des joueurs et du staff technique. Il a également pris en charge les frais de préparation de la phase retour dans la Botola professionnelle, élite 2. Pour l’accompagner dans son effort de restructuration, un comité vient d’être constitué.

Il est composé de 13 membres, dont quatre postes clefs: Khalil Moutahid, comme premier vice-président, Khalid Rahmani (trésorier), Mustapha Tarchoune (secrétaire général) et Hassan Merzak, chargé de la commission de presse. En parallèle six commissions sont créées (financière, technique, éthique/esprit sportif, presse, médicale et logistique).

Le mérite dans la constitution de cette nouvelle équipe dirigeante revient au gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad  et wali de l’Oriental, Mouad El Jamai. Depuis sa nomination à la tête de cette région, il s’est fixé comme objectif prioritaire la mise à niveau du secteur sportif. Le football étant le sport qui draine le plus de spectateurs et qui contribue au renforcement de l’attractivité d’une ville.

Pour atteindre cet objectif, il a tenu une série de réunions avec l’ancien président de l’équipe et le nouveau pour solutionner les problèmes de procédures et tenir une assemblée générale extraordinaire dans les normes; en application des statuts de la Fédération royale marocaine de football qui stipule un scrutin par liste. «Je ne peux concevoir une ville de la dimension d’Oujda sans équipe qui évolue dans l’élite du football national», a-t-il répété à l'envi dans toutes les réunions qu’il a tenues avec les associations sportives de la ville.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc