International

Migrants en France: La barre des 100.000 demandes d’asile franchie

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5186 Le 10/01/2018 | Partager
Une hausse de 17% par rapport à 2016
Le projet controversé de loi sur l'asile et l'immigration sera présenté en février

100.412, c’est le nombre exact de demandes d’asile qui ont été enregistrées en France, en 2017. Une hausse de 17% par rapport à l’année précédente. Toutefois, il faut relativiser ce chiffre puisqu’il ne prend pas en compte les migrants n’ayant pas encore déposé leur dossier auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Ce niveau de demande est historique, selon Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra.

«La forte demande confirme que la France est dans les tout premiers pays d'accueil en Europe», soutient Brice. En effet, l’Hexagone se place juste derrière l’Allemagne qui compte étudier  près de 200.000 dossiers.  Nous assistons à une augmentation exceptionnelle de demandes d'asile, alors même qu’elle chute de près de moitié dans les pays européens», relève pour sa part Gérard Collomb, le ministre français de l'Intérieur. «L’an dernier, nous avons éloigné 26.000 personnes, avec une hausse de 14% des éloignements forcés», précise-t-il.

«Notre objectif est de continuer à améliorer les conditions de retour, qu'il soit contraint ou volontaire», poursuit le ministre français de l’Intérieur. Le gouvernement Philippe prépare un projet de loi «très controversé» sur l'asile et l'immigration qui sera présenté le mois prochain en Conseil des ministres. Cette politique migratoire que compte mettre en place Macron est au cœur des débats, engendrant de fortes inquiétudes auprès des associations de défense des droits des étrangers et des protestations au sein de la majorité. Pour calmer les tensions, le Premier ministre français, Edouard Philippe avait promis qu’il ferait l’objet d’une «consultation». Cette réunion est prévue pour cette semaine.

Malgré la recrudescence des demandes d’asile, le «taux d’accord» a baissé passant de 38% en 2016 à 36% l'an dernier, dont 27% accordés par l'Ofpra (soit près de 43.000 personnes). En 2016, les demandes d’asile provenant d’Albanie sont montées à 7.630, soit une hausse de 66%. Mais seulement 6,5% d’entre eux se sont vu accorder la protection de l’Ofpra car l'Albanie est considérée comme «pays sûr».

Viennent ensuite les Afghans avec 5.987 demandes, les Haïtiens avec 4.934, puis les Soudanais (4.486), ou encore les Guinéens (3.780). Pour ce qui est des pays d’Afrique de l'Ouest et francophone, une forte progression a également été enregistrée. Elle est accentuée par les ivoiriens, dont les demandes ont doublé (3.243), et des ressortissants de République démocratique du Congo (+15%, soit 2.941). Curieusement, malgré un taux de protection de 95%, les Syriens ont été moins nombreux à solliciter l'asile, avec une baisse de 10% à 3.249 demandes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc