International

Fusions/Acquisitions: Troisième record consécutif

Par Amine SAHRANE | Edition N°:5182 Le 04/01/2018 | Partager
Les valorisations de capitaux en hausse, les PDG en confiance
De grosses opérations annonciatrices d’importants changements
fusion_record_082.jpg

La tendance à long terme pour le groupement des entreprises est claire. Après une baisse due aux retombées de la crise, le nombre de fusions/acquisitions commence à renouer avec les pics enregistrés en 2008 (source: imaa-institute.org)

Record des concentrations des capitaux en 2017. Les fusions acquisitions ont atteint pour la troisième fois leur plus haut niveau depuis la crise de 2008, selon un rapport de «Thomson Reuters» publié le 29 décembre 2017. Cette tendance a été stimulée par un environnement des affaires «favorable dû à la disponibilité d’une dette à faible coût et une importante confiance des PDG», indique «Reuters»(1). L’importante hausse des opérations de concentration est une autre conséquence du haut niveau d’optimisme dans les marchés financiers (2).

Toutes les régions n’affichent cependant pas les mêmes tendances. «Les Etats-Unis ont enregistré un recul de 16% dans les fusions et acquisitions», relève «Reuters». Cette baisse a été compensée par l’augmentation des opérations de regroupement en Europe. Celles-ci ont progressé de 16%, pour atteindre 856 milliards de dollars. Les fusions en Asie ont aussi affiché une hausse de 11% à 912 milliards. 

Parmi les fusions les plus importantes de l’année, celle de Disney et de 21st Fox attire particulièrement l’attention. L’opération dont le montant s’établit à 52,4 milliards de dollars, donnera à Disney le contrôle d’un grand nombre de filiales opérant dans les médias. Dans le segment de la télévision, Fox détient par exemple la chaîne National Geographic et FX. Le conglomérat qui va être absorbé détient également la majorité des parts du service de streaming Hulu.

fusion_acquisition_082.jpg

Disney a annoncé une des plus importantes fusions de l’année. Si l’opération aboutit, le géant médiatique exercera encore un plus grand contrôle sur le secteur

L’acquisition du prestataire de services d’assurance Aetna par le distributeur de produits pharmaceutiques CVS va quant à elle changer la configuration du secteur des soins de santé. D’un montant de 69 milliards de dollars, ce deal va transformer les 9.700 points de vente de CVS en des centres communautaires pour les soins primaires. Plusieurs autres secteurs changeront de configuration par ces récents regroupements, dont celui de la distribution.

Pour ce dernier, le bras de fer entre les leaders de l’e-commerce et les vieilles chaînes de distribution a pris un nouveau tournant avec l’absorption de Whole Foods par Amazon pour un montant de 13 milliards de dollars. Les perspectives sont généralement positives pour 2018, indique «Les Echos»(3).

«Les incertitudes politiques sont derrière nous», a estimé Luigi de Vecchi, responsable M&A de CITI à «Les Echos». «Les dirigeants sont optimistes sur la croissance et profitent des conditions positives entre la stabilité politique, le faible coût de la dette et le support des marchés vis-à-vis du M&A», a-t-il ajouté.

--------------------------------------------------------

(1) «CEOs go M&A hunting as booming markets unleash deal making spirits, Reuters», édition du 29 décembre 2017
(2) Pour plus d’informations, Cf. notre édition N°:5179 du 29/12/2017
(3) «Les Echos», «Trump bouscule le marché mondial des fusions-acquisitions», édition du 31/12/2017

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc