Primary tabs

Entreprises

Digital: Sofrecom, accélérateur de transformation

Par Reda BENOMAR | Edition N°:5169 Le 15/12/2017 | Partager
Le centre a permis la création de 180 emplois et 400 autres à l’horizon 2020
La branche marocaine intervient dans les projets IT d’Orange à l’international
sofrecom_069.jpg

Le français Sofrecom réaffirme ses ambitions. L’entreprise a officiellement inauguré son nouveau centre de services à Casanearshore le 11 décembre. Un an après l’annonce, le projet a permis la création de 180 nouveaux emplois hautement qualifiés. 89 ingénieurs télécoms et IT ont ainsi d’ores et déjà rejoint la filiale du groupe Orange.

200 autres devraient être intégrés à l’horizon 2020. Lors de l’inauguration, l’entreprise a organisé une visite des locaux flambant neuf, permettant de découvrir un lieu axé sur la co-création et le co-développement. Ce  nouveau centre marque la volonté de l’entreprise de renforcer ses activités au Maroc et de s’inscrire pleinement dans la stratégie de développement du plan Maroc Numérique 2020.

La firme promet de «mettre en œuvre des méthodes agiles de développement des projets IT et digitaux des clients français et marocains de Sofrecom. Et ce, afin d’accélérer leur programme de transformation numérique», explique Guillaume Boudin, DG de Sofrecom. Cela passera par divers projets, dont le programme de réinternalisation qui vise à reprendre la maîtrise dans le développement des applications IT stratégiques.

Ou encore le programme d’amélioration du service client d’Orange à travers le développement d’applications mobiles et de digitalisation du parcours des clients d’Orange. S’y ajoute le programme smart cities destiné à accompagner la transformation numérique des villes et contribuer au développement de services intelligents. La nouvelle structure casablancaise s’appuiera sur l’expertise de Sofrecom et d’Orange en matière d’innovation digitale.

Elle créera, d’ici 2020, 400 emplois hautement qualifiés dans les services informatiques et les infrastructures de support liés à la transformation digitale des organisations: designers, développeurs, consultants, architectes, managers. Afin de pourvoir ces nouveaux postes techniques et managériaux, Sofrecom aura recours au remarquable vivier de jeunes diplômés marocains formés dans les grandes écoles et les universités du Royaume, avec lesquelles elle a noué des partenariats depuis plusieurs années. La filiale d’Orange ouvrira en outre des postes aux experts du numérique MRE, soit pour ses activités marocaines, soit pour des projets stratégiques qu’elle conduit dans les autres pays où elle opère.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc