International

Internet des objets: Dell se donne les moyens de ses ambitions

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5125 Le 12/10/2017 | Partager
Une nouvelle stratégie axée sur des écosystèmes pour des solutions IoT intégrées
Dell Technologies Capital va investir plus d’un milliard de dollar les 3 prochaines années

Face à une concurrence de plus en plus acharnée, Dell veut mettre toutes les chances de son côté. Le leader mondial des solutions informatiques  affiche de grandes ambitions dans le domaine des IoT (internet des objets). Son top management a annoncé le déploiement d’une nouvelle stratégie dans ce domaine, lors d’une conférence organisée à New York, mardi dernier.

Objectif: détenir le leadership mondial dans le domaine des IoT. Cela passe par la mise en place d’un département dédié au développement de cette activité. Il est chargé de déployer des partenariats avec des innovateurs et des startups. Ces derniers évoluent indépendamment, mais sont connectés à Dell technologies grâce à une approche basée sur la logique des écosystèmes. L’idée est d’offrir aux clients des solutions intégrées, résultant de la collaboration de ces différents partenaires. Pour les dirigeants de Dell, l’ère du cloud computing est révolue. Aujourd’hui, «ce modèle très centralisé» ne permet plus de répondre aux nouvelles exigences en matière de services IT.

Il s’agit de déployer un nouveau système axé sur le traitement des informations en temps réel. Cela concerne par exemple les moniteurs cardiaques connectés, les voitures intelligentes... C’est dans ce contexte que s’inscrit la nouvelle approche de Dell Technologies, basée sur une architecture informatique permettant l’interaction de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle, au sein d’un écosystème interdépendant, comme l’a expliqué Michael Dell, président de Dell Technologies.

Pour lui, c’est aussi une réponse aux besoins croissants des entreprises en termes de solutions IoT intégrées. Ceci est d’autant plus important que d’ici 2020, le nombre des applications et des objets connectés devra dépasser les 30 milliards. Aujourd’hui, plusieurs des applications existantes utilisent des protocoles non sécurisés. Une faiblesse qui nécessite des mesures correctives urgentes.

Surtout après la multiplication des attaques des hackers, qui menacent de prendre en otage des opérateurs économiques dont l’organisation est de plus en plus basée sur les solutions IT. Différents intervenants ont rappelé que ces attaques ont poussé des entreprises à investir davantage dans le renforcement de la sécurité de leurs données et de leurs réseaux.

Pour le déploiement de cette nouvelle stratégie de développement des produits et solutions connectées, Dell ne lésine pas sur les moyens. Plus d’un milliard de dollars sera investi les 3 prochaines années, pour le lancement de nouveaux produits et solutions IoT. Un autre département, baptisé Dell Capital, véritable bras financier du groupe, est chargé d’identifier les startups ayant développé des projets innovants dans ce domaine.

Rendre les objets des partenaires intelligents

Plusieurs projets ont été déjà lancés via ce nouveau mode opératoire. C’est le cas notamment de Edico Genome, un processeur permettant de réaliser plus rapidement des analyses génétiques. Cette solution IoT détient officiellement le record Guiness dans ce domaine. Idem pour Aerofarm, un nouveau modèle d’agriculture «in-door», favorisant une économie d’eau de 95%, selon David Rosenberg, co-fondateur de la startup ayant mis au point cette technologie. Une solution qui vient en réponse aux grands défis mondiaux, à savoir la sécurité alimentaire et la protection des ressources hydriques.

DNES à New York, Mohamed Ali MRABI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc