Economie

Ports: TangerMed inspire les pays voisins

Par Nadia DREF | Edition N°:5114 Le 27/09/2017 | Partager
Tenue de la 39e session du CA de l’Union des administrations portuaires du nord de l’Afrique
Le secteur portuaire assure plus de 90% du commerce extérieur de la région
tangermed_port_014.jpg

Libéralisation du commerce, nouveaux groupements économiques régionaux, révolution informatique, souci de la sécurité et de la sûreté des installations portuaires, mutations du transport maritime... Tels sont les défis auxquels sont confrontés les ports aussi bien marocains que ceux du nord de l’Afrique. Un constat qui a été relevé lors de la 39e session du conseil d’administration de l’Union des administrations portuaires du nord de l’Afrique (UAPNA), tenue hier, mardi 26 septembre, à Casablanca.

Ce groupement régional, créé en 1974, est composé des autorités portuaires des pays de la Mauritanie, de la Tunisie, de l’Algérie, de la Libye, de l’Egypte, du Soudan et du Maroc. Le trafic commercial entre ces pays totalise à peine 400 millions de tonnes de marchandises. Durant trois jours, les représentants de cette plateforme d’échange et de réflexion devront débattre de questions liées au secteur des ports, à la modernisation des plateformes ainsi que la promotion du commerce extérieur entre pays membres.

Présent à la séance inaugurale, Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a souligné l’importance du secteur portuaire dans les économies des pays membres puisqu’il assure, dans la majorité des cas, plus de 90% de leur commerce extérieur. Il a appelé ce groupement à jouer pleinement son rôle pour le développement des ports de la région et leur transformation en un outil performant pour améliorer la compétitivité.

Les participants ont exprimé leurs souhaits de tirer profit de l’expertise marocaine en matière de modernisation des ports. Ils veulent dupliquer le modèle de TangerMed, qui en 10 ans est devenu le nouveau hub stratégique méditerranéen. Le port TangerMed est connecté à 174 ports et 74 pays sur les 5 continents.
TangerMed, seul port de transbordement, sera bientôt rejoint par Nador West Med qui permettra de renforcer la position du Royaume au niveau de la Méditerranée et saisir les opportunités qui s’offrent au niveau de ce trafic. Un autre port de «nouvelle génération» est dans le pipe. C’est le port de Dakhla Atlantic dont le coût est estimé à 8 milliards de DH. Amara a précisé que «les études sont en cours».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc