Economie

Bourse: Ces valeurs qui se distinguent

Par Franck FAGNON | Edition N°:5084 Le 10/08/2017 | Partager
Jet Contractors, Snep ou encore les valeurs technologiques en forte hausse
Les deux premières sont en rattrapage
bourse_valeurs_084.jpg

La Snep a vu son cours en Bourse s'apprécier significavement sur 5 ans. L'amélioration des perspectives de la société y sont pour beaucoup. Mais les pertes sont encore importantes pour les épargnants qui ont investi entre 2007 et 2008

La Bourse traverse une période creuse, comme souvent l'été. La faible activité des institutionnels, principaux investisseurs sur le marché, se ressent sur les échanges. Les transactions moyennes quotidiennes ont reculé à 150 millions de DH en juillet et se limitent à 85 millions de DH sur les premières séances du mois d'août.

Au-delà de la baisse d'activité, le comportement de certaines valeurs attirent l'attention. Jet Contractors par exemple a pris 44% sur les douze dernières séances. Elle a du coup effacé la totalité de ses pertes au premier semestre (-13%) et affiche désormais un gain annuel de 14%. Les dernières prévisions de l'entreprise ont boosté son cours en Bourse. Elle table sur une hausse de 19% du chiffre d'affaires en 2017 et un résultat net multiplié par 3,3. Ceci dit, l'action de la société spécialisée, entre autres, dans les constructions métalliques est en rattrapage tout comme celle de la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (Snep).

Le mouvement de cette dernière est plus spectaculaire. Elle a pris 273%! depuis le début de l'année et a été multipliée par 6,5 sur un an. La renaissance du titre en Bourse s'explique notamment par l'amélioration des perspectives de l'entreprise. La société a dégagé un bénéfice en 2016, la première fois depuis 2011. Au premier semestre 2017, le chiffres d'affaires a progressé de 9% et l'industriel a vu son résultat d'exploitation bondir de 130%. L'application d'un droit anti-dumping définitif sur les importations de PVC en provenance de l'Union européenne et du Mexique devrait soutenir l'activité de l'entreprise sur les prochaines années.
Elle va investir 120 millions de DH pour porter sa capacité de production de PVC à 90.000 tonnes par an.  A 610 DH l'action actuellement, les petits porteurs qui ont investi dans la société, il y a cinq ans, ont réalisé une bonne affaire. En revanche, le rallye jusque-là est encore loin de compenser les pertes subies par les épargnants qui se sont positionnés sur la valeur en 2007 et 2008. L'action a culminé à plus de 1.600 DH les jours suivant sa première cotation. 

Sur la place, les valeurs technologiques ont également la cote depuis le début de l'année. HPS (+86%), S2M (+30%), Involys (+24%), IB Maroc (+12%) surperforment largement le Masi. Mais le comportement de ces valeurs a peu d'influence sur l'orientation de l'indice vedette de la place. Il a terminé sur une hausse annuelle de 5,05% à la clôture de la séance de mercredi 9 août. Les conditions pour un maintien, voire un accroissement des gains du Masi sont toujours réunies.

La persistance des taux bas sur le marché obligataire favorisera les arbitrages en faveur du marché actions. Ceci dit, après l'euphorie du début d'année, les investisseurs temporisent en attendant les résultats semestriels des entreprises cotées. Le mois de septembre sera donc déterminant pour l'orientation des indices. L'année dernière, le Masi avait construit l'essentiel de sa hausse sur les derniers mois de l'année. Reste à savoir si cela va se répéter cette fois encore.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc