Habillage_leco
Entreprises

Jacob Delafon Montée en régime du made in Maroc, production

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5046 Le 15/06/2017 | Partager
1,5 million de pièces/an fabriquées à l’usine de Tanger
50% de la production s’adresse à l’Europe, la Russie, les Etats-Unis…
Le Maroc, un tremplin pour le Maghreb et l’Afrique subsaharienne
jacob-delafon-046.jpg

Le site de Tanger est la 1re usine céramique du groupe Kohler, propriétaire de la société Jacob-Delafon depuis 1986, pour l’Europe et le 6e au niveau mondial. L’usine est équipée de robots pour améliorer la productivité et la sécurité des opérateurs (Ph. JD)

Malgré une conjoncture plutôt morose, Jacob Delafon tire son épingle du jeu. Avec une quarantaine de points de vente, 7 showrooms et 20 distributeurs, le spécialiste du sanitaire quadrille le territoire national. Et pour étoffer ce réseau, deux nouveaux showrooms ouvriront bientôt leurs portes à Fès et à Oujda.

Mais le Maroc est surtout considéré comme un hub régional pour le Maghreb et l’Afrique subsaharienne. «Le bureau commercial pour l’Afrique francophone est basé à Casablanca avec une équipe de 25 personnes», souligne Aziz Bennis, directeur commercial Jacob Delafon Afrique. La marque française, propriété du groupe américain Kohler, cible depuis le Maroc des marchés prioritaires comme le Sénégal, la Côté d’Ivoire ou encore le Cameroun, considérés comme relais de croissance.

«Ces orientations régionales ont pour objectif d’accompagner d’importants projets immobiliers et touristiques en Afrique, lancés notamment par des promoteurs immobiliers marocains», poursuit Bennis. D’ailleurs, en 2016,  40% de la croissance a été enregistrée en Afrique subsaharienne. Mais au Maroc, la conjoncture n’est pas aussi favorable. Le marché des produits sanitaires est fortement dépendant de celui de l’immobilier.

Or, le bâtiment a enregistré au 2e semestre 2016 une  «forte décélération des mises en chantier», rappelle Bennis. Il en est de même pour la consommation du ciment  qui a stagné durant la même période. «Les années 2017 et 2018 seront difficiles avec une probable reprise en 2019», prévoit le dirigeant commercial.

Malgré ces prévisions mitigées, l’usine de Tanger continue de produire à plein régime. Suite à la fermeture de son site de production espagnol (en 2010), Jacob Delafon a même transféré une grande partie de la production au site de Tanger, considéré comme la première plateforme de production du groupe pour l’Europe.

Cette unité, spécialisée dans la production de la céramique sanitaire, s’étend sur 10,5 hectares et emploie 600 salariés. Elle produit  près de 1,5 million de pièces par an dont 50% destinées au marché local. Le reste est exporté notamment en Europe, en Russie  et aux Etats-Unis.

Aujourd’hui, le spécialiste de l’art du bain à la française vient d’annoncer son partenariat avec le célèbre designer Alexis Mabille, qui a fait ses armes chez Ungaro, Nina Ricci et  Dior. Ce partenariat donnera lieu au lancement d’une nouvelle collection «alliant le chic de la mode luxueuse et l’élégance au style unique», annonce le management.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc