Régions

Saïdia consolide son offre hôtelière

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5044 Le 13/06/2017 | Partager
Ouverture de 2 hôtels et un aquaparc cet été
Infrastructure, parcs, terrains, voiries, ... 25 millions de DH pour une meilleure attractivité urbaine
saidia-hotel-044.jpg

Le Mélia Saïdia Garden est un village touristique classé hôtel cinq étoiles. Il permet de recevoir une clientèle de tous bords et surtout les sportifs qui veulent améliorer leur swing (Ph A.K)

Cet été, Saïdia passe au vert et consolide son offre litière. La ville rénove aussi ses différentes signalisations pour organiser la circulation urbaine et investit dans l’amélioration de son cadre de vie. Trois nouveaux espaces verts et un parc attractif pour enfants seront opérationnels pour l’actuelle saison estivale, alors qu’une attention particulière est réservée au réaménagement de la forêt de Tazkart en parc récréatif et poumon écologique pour la ville.

Six millions de DH ont été réservés à la consolidation de cette attractivité environnementale. En parallèle, des campagnes de démoustication (aériennes et terrestres), de propreté de la plage, organisation nautique sont programmées pour assurer la quiétude des estivants. Idem pour les interventions de criblages quotidiens pour protéger la plage contre les différentes formes de nuisance qui dégradent sa beauté naturelle.

En plus de ce volet écologique, le Conseil municipal de la ville a réservé 25 millions de DH pour parfaire 21 programmes d’accompagnement urbain. Plusieurs secteurs sont concernés: réalisation de 16 km de voirie, entretien de l’éclairage public et mobilier urbain, création de deux nouvelles places de jeu pour enfants, réalisation d’une première fontaine pour embellir le centre ville, réaménagement de l’espace vert du Boulevard Moulay Abdellah, pavoisement des principales artères, inauguration de deux terrains de proximité, un terrain de tennis, la construction d’un souk hebdomadaire, et enfin le parachèvement de la construction du nouveau siège de la Commune, qui a nécessité 6 millions de DH, à lui seul.

«Nous avons approuvé l’octroi de deux terrains pour la construction d’une Université internationale à Saïdia sur 35 ha et la réalisation d’une cellule universitaire de l’Université Mohammed 1er d’Oujda sur 11 ha», déclare Omar Ben Smail, président de la commune de la ville. L’ensemble de ces actions font partie du plan de développement de la ville qui intègre également un programme routier urbain et périphérique sur les 102 km pour faciliter l’accessibilité et la fluidité de la circulation en période estivale. 40 km sont déjà réalisés alors que ce programme routier nécessite 300 millions de DH dans sa globalité.

Pour assurer de meilleurs services de stationnement, de nouveaux parkings seront ouverts pour la première fois au niveau des quartiers à forte affluence automobile. Leur gestion est déléguée à une société privée tout en assurant des contrôles inopinés et permanents par les autorités locales et services municipaux. Concernant, l’animation de la ville, elle débutera fin juin jusqu’au 15 septembre avec des activités variées constituées de soirées musicales sur les places publiques, expositions artistiques et artisanales, concours artistiques et culinaires et compétitions sportives.

En plus de ces programmes de développement lancés sur initiative locale, la Fédération royale marocaine de football en partenariat avec le Conseil régional de l’Oriental, a réservé 83 millions de DH pour la création d’un Centre fédéral de formation, étalé sur 57.200 m2. Une infrastructure pour consolider l’offre pour des équipes de renommée internationale et de surcroît un atout pour faire la promotion de la destination.

Un soft opening pour lancer les nouveaux hôtels

C’est parti pour le Mélia Saïdia garden qui a ouvert ses portes dimanche dernier et a accueilli ses premiers clients. Suivront les ouvertures du Mélia Beach Hôtel et de l’aquaparc prévues toutes les deux pour la mi-juillet. Ces trois nouvelles structures d’accueil et d’animation ont nécessité 717 millions de DH pour leur réalisation. 175 millions de DH pour le Melia Saïdia garden, 406 millions de DH pour le Beach hôtel et 136 millions de DH pour l’Aquaparc. À terme, ces trois structures devraient garantir 1.100 emplois directs. En matière de capacité litière, les deux hôtels assurent 1.100 lits (400 pour le Garden Hôtel et 794 lits au Beach Hôtel). Ces 1.197 lits s’ajouteront à l’offre actuelle de la Société de développement de Saïdia (SDS) qui gravite autour de 1.900 lits. Au total 3.100 lits sont opérationnels cet été et conforteront l’offre litière de la première station balnéaire du plan Azur. La gestion de ces hôtels est assurée par la chaîne espagnole «Melia Hotels International», sur laquelle la SDS, compte pour lancer, sur de bons rails, l’activité touristique pour au moins 9 mois sur 12 dans un premier temps.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc