Entreprises

Diamantine lance un nouveau concept de magasin

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5012 Le 27/04/2017 | Partager
«Histoire de Caftan» est à la fois un concept store et une galerie à Marrakech
Pour rendre hommage à l’habit traditionnel marocain
Le concept sera dupliqué dans d’autres villes et même à l’étranger
magasin_diamantine_012.jpg

Erigée sur 300 m² dans un riad centenaire dans un des quartiers les plus fréquentés de la médina, Mouassine, la galerie initiée par Diamantine rend hommage aux grands noms de la haute couture traditionnelle et se veut une vitrine pour les jeunes créateurs (Ph. Mokhtari)

C’est une galerie que vient d’ouvrir Diamantine dans la médina de Marrakech. La marque marocaine d’habillement vient d’inaugurer dans un riad centenaire, le premier espace du genre érigé sur 300 m² qui prend le joli nom «Histoire de Caftan». Tout en étant un site de vente, le lieu d’exposition sis dans un des quartiers les plus passants de la médina, Mouassine, invite ses visiteurs à voyager au cœur du costume traditionnel marocain et de ses accessoires.

Cette ouverture sera d’ailleurs dupliquée dans différentes anciennes médinas du Royaume et même à l’étranger pour mieux faire connaître la richesse du patrimoine marocain. A la fois galerie et concept store, «Histoire de Caftan» rend hommage au savoir-faire ancestral des grands noms de la haute couture marocaine traditionnelle et offre une vitrine pour les créateurs et jeunes talents marocains.

Ce même souci de préservation du patrimoine qui a incité l’enseigne à employer, de façon directe ou indirecte, des milliers d’artisans, regroupés en coopératives dans les zones de Fès, Sefrou et Marrakech. Leur grand savoir-faire a permis à l’entreprise de proposer des créations raffinées à chaque saison.

Filiale de Softgroup, holding familiale qui opère dans les secteurs du textile, de la distribution et de l’immobilier,  Diamantine a été fondée en 2002 et s’est spécialisée dans le prêt-à-porter traditionnel modernisé. Elle propose un produit artisanal industrialisé avec une petite touche moderne fabriqué. Cette démocratisation du vêtement marocain a porté ses fruits. La marque a su évoluer pour devenir le symbole marocain d’une mode féminine, facile à vivre et à petits prix.

Aujourd’hui, Diamantine compte parmi les réseaux de distribution en propre  les plus développés au Maroc avec au total 120 points de ventes au Maroc et à l’étranger. En effet, à partir de  2010, l’enseigne s’est implantée à l’international avec des magasins en Algérie, Emirats Arabes Unis et compte bientôt s’installer en franchise au Koweït, Qatar, en France, en Belgique et en Amérique du Nord.

Le véritable atout du groupe réside dans son assise industrielle. Tout le prêt-à-porter est produit dans l’usine textile de Softgroup, basée à Aïn Sebaâ (Casablanca). Quant aux accessoires (bijoux, bracelets, colliers, ceinture…), ils sont fabriqués dans des ateliers de maâlems et artisans que l’entreprise a structuré via des coopératives. Pour fidéliser ses clients, tant au Maroc qu’ailleurs, la marque propose plus de 1.600 références par an, réparties en deux collections, à savoir printemps/été et automne/hiver.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc