Economie

Siam 2017: Cap sur l’agrobusiness

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4972 Le 02/03/2017 | Partager
Développer des chaînes de valeur alimentaires durables, et la traçabilité parmi les défis
Plus de 1.230 exposants attendus du 18 au 23 avril à Meknès

Et de 12 pour le Salon international de l’agriculture au Maroc (Siam). Prévue à Meknès du 18 au 23 avril, cette édition accueille quelque 1.230 exposants dont 300 internationaux (60 pays). Une rencontre qui leur permettra cette année de débattre des enjeux pour le développement d’un agrobusiness intégré et inclusif et comment développer des chaînes de valeurs alimentaires durables et compétitives.
En attendant, et à six semaines de l’ouverture de la plus grande vitrine agricole mondiale, un chantier de fourmis est mené pour peaufiner des chapiteaux gigantesques de Sehrij Souani et Jnane Benhalima, lieux du Siam et des conférences thématiques. Les organisateurs mettent les bouchées doubles pour aménager un site d’une superficie de 17 ha, dont 9 ha couverts, devant abriter 9 pôles thématiques.

Au fil des éditions, le Siam a su innover, se développer et accroître sa notoriété auprès des professionnels de l’agroalimentaire, confortant ainsi son statut de rendez-vous incontournable. C’est aujourd’hui, «the place to be» pour le networking, la communication, et le benchmark. «Pour utiliser une métaphore chère au monde agricole, on peut affirmer qu’à chaque nouvelle «moisson», les chiffres «récoltés» pendant plus d’une décennie sont là pour confirmer l’impact, très positif, du Salon ainsi que l’adhésion réelle des exposants et du public», souligne-t-on. Chiffres à l’appui, ses organisateurs se réjouissent d’un taux de fidélisation des exposants de plus de 85% et une augmentation de 20% de la participation du pôle international.

Pour sa 12e édition, le Siam compte s’établir en tant que véritable carrefour industriel et économique entre l’Europe et l’Afrique. D’autant qu’il constitue une plateforme d’échange et de suivi adaptée à l’accompagnement des partenaires du royaume dans le co-développement de projets liés à l’agrobusiness, selon une démarche durable et respectueuse des hommes, des sols et de la biodiversité. C’est ainsi que cette nouvelle édition esquissera les enjeux de la traçabilité des produits et les défis des chaînes de valeur agroalimentaires, selon la formule «de la fourche à la fourchette». Ceci, en vue d’assurer une intégration réussie dans l’agrobusiness. L’objectif étant d’intégrer touts les intervenants dans une chaîne de création de valeur agricole et industrielle vertueuse et bénéfique pour tous.

L’Italie à l’honneur

Troisième pays agricole de l’Union européenne, l’Italie sera le pays à l’honneur au Siam 2017. Son choix n’est pas fortuit puisqu’il est l’un des leaders mondiaux de l’agriculture biologique en Europe et dans le monde et est très impliqué dans les productions sous signes d’identification de la qualité et de l’origine. Le Maroc et l’Italie partagent un patrimoine méditerranéen commun. Leur coopération au développement remonte aux années 1960. Elle a été renforcée en 2008 avec la signature d’accords spécifiques concernant plusieurs filières du domaine agricole et agroalimentaire et la mise en place d’un cadre légal de coopération bilatérale. Il se matérialise à travers l’appui à l’innovation technologique et au développement des capacités de production agricole.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc