Société

Land Rover: Le Discovery 5 construit pour l’aventure

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4970 Le 28/02/2017 | Partager
La 5e génération du baroudeur présentée aux Etats-Unis
Plus arrondi, plus affiné, il est aussi plus dynamique
Introduction sur le marché marocain prévue en avril-mai
land_rover_discovery_5_070.jpg

Cette 5e génération du Land Rover Discovery perpétue la tradition des SUV tout-terrain construit pour l’aventure avec en plus un confort  digne des limousines de luxe. Capable de s’extirper des plus délicates situations, le Disco 5 est aussi à l’aise sur route que dans le sable ou les roches (Ph. JLR)

Et de 5 pour le Land Rover Discovery. La 5e génération du plus baroudeur SUV de la marque vient d’être lancée à la commercialisation au niveau mondial. Le modèle a ainsi eu droit à un «global launch» (qui se poursuit jusqu’en mars) digne de son standing situé entre l’Utah et l’Arizona. Dans les terres historiques des Navajo, le dernier SUV de Land Rover a parcouru des canyons spectaculaires dans le parc national de Zion dans le sud de l'Utah, a traversé des déserts en Arizona et a grimpé aux champs de neige sur le plateau de Kaibab à plus de 3.000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Il s’agit d’une expédition de près de 650 kilomètres typique de n'importe quel Land Rover mais qui atteint un niveau de confort remarquable quel que soit le terrain avec cette nouvelle version du Disco (pour les intimes). D’ailleurs, le SUV est probablement le meilleur véhicule d'aventure au monde. Il pousse la légende du modèle de 27 ans à un niveau supérieur de confort. Le Disco 5 escalade une difficulté, seul, dans un mouvement de crawl ralenti, grâce à la fonction ATPC (All-Terrain Progress Control), le conducteur n’ayant plus qu’à s’occuper du seul volant comme commande. Une sorte de conduite autonome en off-road. Ce qui est très pratique pour s’extirper des difficultés notamment des imposantes dunes de sable Coral Pink Sand Dunes en Arizona. Sensations fortes assurées.

Le Disco 5 n’a pas uniquement évolué du point de vue technique, il a également été redessiné avec brio. Il est ainsi mieux profilé et plus arrondi. Aussi bien sa proue que sa poupe délaissent le hayon en deux parties et empruntent un imposant élément en composite qui facilite l’accès au coffre. Un coffre qui intègre un panneau intérieur rabattable qui bascule en arrière sur le seuil, capable de supporter 300 kg. Pas moins de 3 personnes peuvent s’y installer notamment pour pique-niquer. Le SUV est aussi plus habitable puisque son empattement a été allongé de 55 mm par rapport au précédent modèle, il est aussi plus long (140 mm), plus large (150 mm) mais moins haut (44 mm). De quoi accentuer davantage sa filiation avec son petit frère le Discovery Sport.

discovery_5_land_rover_070.jpg

Plus joli mais aussi plus agile, le Disco a perdu 480 kg de poids grâce à sa carrosserie en alu (à 85%), à son hayon composite et à d’autres mesures d’allègement. Cette diète permet au véhicule d’être plus agile que ses prédécesseurs. Il est aussi plus performant puisqu’il dépasse désormais aisément les 200 km/h. Une véritable prouesse grâce à ses nouveaux moteurs. Il est équipé de moteurs Jaguar Land Rover, à 4 et 6 cylindres, diesel et essence. Des moteurs Ingenium en aluminium avec un bloc moteur rigide et des injecteurs découplés pour réduire les vibrations et le bruit. Ils sont couplés à une boîte automatique ZF à 8 rapports qui peut être contrôlée manuellement par le biais de palettes au volant.  Tous les moteurs, essence et diesel, disposent du stop/start avec récupération d’énergie. Eco Data permet au conducteur de suivre sa consommation en temps réel sur l’écran tactile central.

Ce système intelligent peut même faire des suggestions de conduite pour encore réduire la consommation. Ainsi le Td6 diesel à 6 cylindres de 3,0 litres développe 258 ch. Il permet d’abaisser les émissions de CO2 de 7% par rapport au précédent passant de 203 g/km à 189 g/km. Il ne consomme que 7,5 l/100 km. Le bock  permet de couvrir le 0-100 km en 8,1 secondes. L’essence à six cylindres suralimenté de 3,0 litres et 340 ch  développe 450 Nm de couple et propulse le nouveau Discovery de 0 à 100 km/h en 7,1 secondes. Ses émissions de CO2 ont baissé de 6% à 254g/km et sa consommation à 10,9 l/100 km.
Si son introduction sur le marché marocain est prévue pour avril-mai, le Disco 5 est déjà disponible dans d’autres pays notamment en Europe où il est proposé en entrée de gamme à un peu plus de 50.000 euros.

DNES aux USA, Moulay Ahmed BELGHITI  

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc